Partagez
Aller en bas
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Dim 7 Jan - 23:52
Réputation du message : 100% (4 votes)
Pourquoi ce sujet ?


Parce qu'en 2018, il ne sert à rien de reprendre ici ce que l'on trouve déjà sur des RG1/RG2, sur Facebook ou sur les sites des orga, qui sont de plus en plus sophistiqués...

En revanche, il y a encore une chose que l'on ne trouve nulle part ailleurs : le retour d'expérience des collègues ! Et c'est sans doute ce petit plus, qui peut faire que votre voyage en terre inconnue sera réussi ou foiré ...

Pour éviter de gaspiller vos congés et votre argent, postez toutes questions ici ! Quelle manche vous convient le mieux, qu'est-ce que vous attendez d'un WRC, routes rapides, ou plus lentes et sinueuses. Quel placement souhaitez-vous ? Libre ou peu importe ? Êtes vous prêts à payer un pass ou le rallye doit-il absolument être gratuit pour vous ? Vous êtes plutôt à enchainer les spéciales sur une même boucle, ou à rester posés sur la journée ?

On répond à tout ici ! Enfin on essaie

Allez, c'est parti pour mon dernier résumé de la saison 2017 ! Le Wales Rally GB comme si vous y étiez !



_______________________




La saison 2017 se terminait pour l’association au rallye de Grande-Bretagne, organisé en terre Galloise à l’Ouest de Manchester.

Totale découverte pour nous, et probablement la plus agréable des surprises que ce rallye !

Retour en quelques lignes sur notre aventure « palpitante », comme à notre habitude…

Le mercredi 25 octobre 2017 à 3h30 du matin, il fallait être bien éveillé, pour prendre la route en direction de l’aéroport de Saint Exupéry à Lyon ! Décollage à 7h10 pour une très courte escale à Francfort, avant de rejoindre Manchester à 11h00 heure locale (12h00 en France).

Le périple commence comme d’accoutumé, par la recherche du village des locations de voiture pour trouver notre agence, le loueur « Easyrent », que nous avions choisi via l’intermédiaire Rentalcars. Nous nous dirigeons donc vers la navette qui transporte les passagers arrivants à Manchester par avion vers le village des agences de location. Manque de chance, notre agence se trouver dans un lieu à part, et le chauffeur de la navette nous explique que l’on doit les appeler au téléphone pour s’arranger avec eux. Premier appel, l’interlocuteur me raccroche au nez au bout de 20 secondes. Seconde tentative, il nous dit qu’un chauffeur vient nous chercher sur le parking où nous attendons. 5 minutes, 10 minutes, 20 minutes, 30 minutes, ça y est le chauffeur est là. Nous commencions à nous impatienter.

Nous voilà au comptoir de l’agence de location Easyrent, où je commence à remplir les derniers papiers pour finaliser la location de notre Fiesta. Au moment de bloquer la caution, le correspondant à l’accueil me signifie que ma carte de crédit n’est pas valable pour enregistrer une caution à l’étranger. Je lui explique qu’elle est passée en Pologne, Finlande, Allemagne, Suède, etc. etc., mais que tant pis, je lui donne mon autre carte. Manque de chance, il me répond que l’agence n’accepte pas les cartes American Express. J’appelle donc Camille qui propose de passer la sienne pour bloquer la caution. La carte passe, mais seulement après l’avoir essayée et s’être rendu compte qu’elle fonctionnait, la personne de l’accueil la refuse car elle n’est pas au nom du conducteur principal (qui se trouve être moi-même :D). Nous lui proposons donc de modifier la réservation pour mettre Camille en conducteur principal. L’interlocuteur refuse et exige que nous passions par Rentalcars pour modifier la réservation.

J’appelle Rentalcars, mais manque de chance, l’heure de prise en charge du véhicule est passée ! La réservation ne peut pas être modifiée, et il faut en créer une nouvelle. Problème : Rentalcars a un délai de 2h minimum avant toute prise en charge de véhicule chez quel que loueur que ce soit ! Cela signifie qu’à 13h00, nous ne pouvons pas avoir de véhicule avant … 15h00. Nous commençons à perdre très sérieusement patience et à s’énerver contre Easyrent qui décidément n’est pas une agence recommandable. Comme nous avons là la seule solution, nous acceptions d’annuler la réservation et d’en créer une nouvelle pour prise en charge du véhicule à 15h00. Nous demandons au passage à Rentalcars de nous changer de loueur, et de passer chez Avis ou Hertz, avec qui nous aurons probablement aucun problème. C’est bon ! Nous avons une réservation de 208 chez Avis pour 15h00. Je demande bien confirmation 2 ou 3 fois à mon correspondant chez Rentalcars que les autres données de la réservation n’ont pas été modifiés : même durée de location, même politique de plein, tarif quasi identique. Tout est bon ! On pense enfin être sorti du pétrin, et décidons de retourner à l’aéroport pour manger. Après tout, on a le temps …

15h00, nous nous dirigeons chez Avis et présentons le contrat à la personne de l’accueil. Il le lit attentivement et nous montre du doigt les dates de la location. Celle-ci ne commence pas le mercredi 25 mais le jeudi 26 à 15h00.

Nous sommes maudis.

Je rappelle Rentalcars, en informant la personne qui me répond que son prédécesseur a fait une belle connerie, et qu’il doit se débrouiller comme il veut pour que l’on quitte immédiatement ce putain d’aéroport dans lequel nous sommes depuis 4h00, alors que nous aurions dû en partir à 11h30 maximum.

Il me donne une solution : faire un contrat en direct avec Avis du mercredi au jeudi, et conserver la réservation du jeudi au dimanche via Rentalcars. Problème : le mec de chez Avis accepte mais uniquement si l’on retourner à l’aéroport le jeudi pour faire un état des lieux de sortie et d’entrée, pour basculer sur l’autre contrat. Comme nous n’avons pas que ça à foutre un jour de rallye dont le pass coûte 110 euros, je l’envoie chier et il me propose une autre solution : annuler le contrat avec Rentalcars et traiter directement avec Avis, cela risque d’être plus cher mais avec une réclamation, Rentalcars rembourserait peut-être la différence…

Je reste en ligne avec Rentalcars et demande en même temps un devis au mec chez Avis. Au lieu des 65 euros de départ, il me propose une voiture pour 75 euros. On chipote pas, j’accepte, et je raccroche avec Rentalcars.

De quoi l’on se rend compte désormais ? Le mec chez Avis s’est aussi trompé dans la date et a mis le 26 au lieu du 25 ! Quand il change et passe sur le 25 octobre, la facture passe de 75 à 135 euros ! Du délire complet. Je lui fait comprendre que c’est un incompétent de première, puis il appelle une collègue à elle. Celle-ci nous propose de faire un geste commercial pour faire tomber la facture à 85 euros. Soit 20 euros de plus que ce qui était prévu. A ce moment là, tout ce qu’on veut, c’est partir de ce putain d’aéroport, donc on accepte. Dernier problème, la voiture n’est disponible qu’à partir de 17h00. Nous essayons de garder notre calme et de patienter…

17h00, nous prenons la 208. Nous voyons 3 Jaguar garées à côté. Avec tout ce que l’on a eu comme emmerdes, on hésite à demander le surclassement :D.

Enfin, nous sortons de l’aéroport, il est 17h40… Camille conduit, volant à droite, conduite à gauche, rond-point en sens inverse et intersections complètement différentes. Si l’on a pas d’accident en 5 jours, on a de la chance :D. 5 minutes après être partis, nouveau problème ! Merde on a pas d’adaptateur pour les prises électriques ! Et c’est parti pour trouver un magasin de bricolage chez les brittons ! Googlemaps nous indique qu’ils ferment tous à 18h00, et il est … 17h45 ! La course sur les parking pour rentrer dans un magasin. Ouf, on en trouve un. Je demande à un vendeur de me montrer ce qu’il faut. Ce con comprend l’inverse, et me donne un adaptateur courant anglais vers courant européen.

Nous nous rendons compte à cet instant que nous sommes dans un pays « bizarre ». Conduite inversée, pas le même courant, ils peuvent rien faire comme tout le monde ces british putain… Tant bien que mal, nous trouvons un adaptateur qui nous convient et espérons qu’il fonctionnera à l’appartement … Nous avons des téléphones, ordinateurs, GoPro, drone et caméra à recharger tous les soirs…

Quelques courses au passage, et nous rentrons enfin chez notre hôte Air Bnb, à 1h30 de route. Un repas bien mérité et une nuit qui se fait attendre … Nous nous couchons à 23h00, alors que nous nous sommes levés à 3h30…

Jeudi matin, 5h30 dring dring. Je ne sais même pas si l’on réalise que nous sommes déjà morts après un jour de « rallye ». Bref, on s’habille bien chaud et c’est parti pour le shakedown dans la forêt de Clocaenog. Nous nous garons à l’accès (déjà très embouteillé) et commençons à marcher pour trouver les spots repérés. Pas mal de marche, mais au final, résultat plus que satisfaisant !

Les passages nous mettent direct dans l’ambiance, et l’on en oublie la journée catastrophique de la veille ! En une courbe, nous voyons là les plus beaux passages jamais vus sur un WRC, toutes surfaces confondues. La piste est très rapide comme en Finlande, mais rendue boueuse par les conditions très humides ! Les passages sont donc très très glissants pour notre plus grand bonheur. Nous en prenons plein les yeux, quel régal ! On y resterait la journée …

Quand les WRC terminent leurs runs, nous partons en direction de Deeside à 45 minutes de route pour trouver le parc d’assistance. Il n’y a pas grand monde, et sans faire exprès, nous arrivons dans le couloir presse en principe réservé aux médias … On voit une foule de spectateurs lambda derrière les barrières. Maintenant qu’on y est, on continue ! On peut approcher les voitures à quelques centimètres quand les autres sont à 7 mètres, autant en profiter :D. Grâce à une petite entourloupe, nous réussissons à nous introduire dans le stand M-Sport pour la seconde fois de la saison :D. Petite halte dans leur coin cuisine pour piquer muffins et RedBull, histoire de se rafraichir un peu.

Le burger en plein milieu du parc nous fait de l’oeil, on finit par craquer … Au passage, j’en profite pour acheter mon souvenir traditionnel du rallye, avec le sweat « Wales Rally GB » vendu tout de même pour la modique somme de 50 euros :D.

L’après-midi, nous nous dirigeons vers l’hippodrome de Tir Prince sur la côte Nord du Pays de Galles. Petite sieste, et nous partons à pieds pour trouver les 3 C3 WRC arrêtées ! Selfies et autographes avec personne autour, quel pied.

Arrive la séance autographe, la vraie, où je profite de faire quelques vidéos d’ambiance avec les pilotes. Comme j’aime pas être au milieu de la foule avec des gens qui poussent de tous les côtés, je tente une autre filouterie : m’incruster avec les médias derrière les pilotes. Un commissaire me dit que je n’ai pas le droit, je lui réponds en anglais que si, j’ai bien le droit puisque j’y vais de ce pas. Apparemment ça passe, il ne me court pas après …

Retour à l’appartement et dodo bien mérité.

Vendredi matin, là ça commence à devenir sérieux. Le timing pour effectuer 4 spéciales n’est pas bon pour les accès que j’avais repérés, on décide donc d’en faire uniquement 2.

Premier spot sur Hafren. Une descente à fond, rupteur fond de 6, probablement 190 km/h, sur un léger gauche. Certains freinent, d’autres soulagent, et puis il y a Meeke … Meeke qui lui n’a pas tant de questions à se poser ! Puisque ça tourne pas tant que ça, autant passer pied au plancher ! Donc 195 km/h, voiture à l’équerre dans un gauche en descente avec des beaux sapins en contrebas. Ce type est définitivement fou. Encore un passage mémorable.

L’après-midi, même spéciale, mais un poil plus haut. Nous trouvons un endroit différent. Moins de vitesse, mais une belle compression avec 2 belles dérives droite /gauche et de gros gros travers ! En fait, c’est ça le Pays de Galles, tu peux te mettre où tu veux, t’en as pour ton argent. Des passages encore monumentaux, avec le drone qui enregistre dans les airs les beaux travers de Meeke et Evans.

Nous rentrons à l’appartement en fin de journée, après une courte halte vers un lac pour faire des images au drone. 9 rallyes sur 10, nous serions dégoûtés d’avoir fait seulement 2 spéciales avec un pass à 110 euros. Mais pas au Wales, non pas au Wales. On en a pris plein les yeux, des passages gigantesques ancrés pour longtemps dans nos mémoires. Le vrai rallye, celui qu’on aime, il est bien là !

Samedi, là y’a moyen d’en faire 4 ! La première se fait au levé du soleil, même avec du brouillard :D. Nous marchons, de nuit, en remontant la spéciale Aberhirnant 1. D’un coup, sans un bruit d’approche, un 4×4 s’arrête à notre hauteur.

C’est Michèle ! Elle nous avait manqué tiens. Ne pas l’avoir vu en Catalogne, ça c’était pas cool du tout. Elle nous fait « Hello », ce à quoi nous répondons Bonjour ! Et là, un moment assez étrange, elle ne nous crie pas dessus. « Vous allez dans quelle direction ». On monte Michèle, donc j’ai envie de dire, tout droit… « Franchement vous devriez descendre, c’est beaucoup plus joli dans le virage zone public en bas ». « Ah, d’accord bah alors oui on va redescendre ! ». Nous faisons marche arrière, et elle nous lance, avec limite une larme à l’oeil « Merci beaucoup, on a besoin de votre aide pour faire survivre le rallye aux comportements à risque ». Si l’on m’avait dit à l’ADAC 2017 que Michèle me remercierait un jour … J’y aurais pas cru.

Bon, c’est fini les conneries, on remonte dans notre direction initiale. Spot énorme, jump suivi d’un léger gauche / droite tout en travers également. Heureusement que « ça valait pas le coup » dixit Michèle :D. Personne pour nous emmerder sur le spot, nous sommes une dizaine de personnes à tout casser.

Départ après les WRC pour la spéciale Dyfi 1. Quand nous arrivons sur l’accès, gros bouchons. On était pourtant large en timing, et au final, nous arrivons sur le spot pour voir Casimir ! Une catastrophe ! Tout ça à cause de l’organisation, qui n’a pas jugé utile d’envoyer plus d’une personne pour scanner les pass et faire payer les spectateurs à l’unique accès d’une spéciale de 35 km… Scandaleux.

Bref, passage très très sympa au final ! Ils sortent d’un long gauche en dérive, et rentrent très fort dans un léger gauche où on les voit bien bien en travers ! Ca vaut le coup, aucun commissaire, on se place en bord de route comme on veut !

Pour Dyfi 2, nous marchons environ 45 min (ça se mérite :D) pour tomber sur un autre énorme endroit. Je fais 5 voitures dans une enfilade en descente, un droite / gauche / droite, où plusieurs frôlent le ravin en sortie du dernier droite. Pour les suivants, je vais 250 mètres plus bas dans un long gauche en descente bien creusé dans la corde, ce qui fait sauter les voitures de l’arrière et nous offre donc de belles glisses.

Enfin, nous décidons de faire le passage de nuit dans Aberhirnant 2, peu après le sport où nous étions le matin. Nous tombons sur des collègues français déjà croisés auparavant sur le rallye, et l’attente n’en est que moins longue. La nuit tombe, le brouillard s’intensifie et les voitures arrivent, avec les rampes évidemment. On y voit absolument rien à 5 mètres devant ! Grand respect pour Ogier et Latvala qui font parler l’expérience et claquent de gros gros chronos dans cette spéciale et avec des conditions dantesques.

Fin de cette journée « épique » et retour chez notre hôte.

Dimanche, clôture de ce rallye en beauté. Le matin, dans Alwen 1, nous entubons 3 séries de barrages de commissaires, pour nous garer à 15 minutes du spot, plutôt que 55 minutes comme nous l’indiquait Googlemaps si nous nous étions garés là où ils voulaient nous faire arrêter.

Des passages encore mémorables, avec Meeke, comme d’hab, qui passe pied au plancher dans un enchainement de courbes bien creusés, la voiture en vrac et dans tous les sens possibles ! Un endroit magique vraiment impressionnant. Toujours aucun commissaire pour nous emmerder, nous sommes placés sur la route c’est top …

Dans Alwen 2, nous décidons d’aller voir les pilotes avant le départ. Grâce à WRC+, nous repérons où ils s’arrêtent et nous nous y rendons pour les voir mettre les casques et se préparer mentalement aux dernières épreuves spéciales. Une fois les WRC passées, nous reprenons la route direction Llandudno, pour assister à la cérémonie de remise des prix.

Celle-ci est affichée à 14h15 sur le programme officiel de l’organisation. 14h15, rien, 14h30 toujours rien, à 40 nous décidons de partir malgré le fait que nous n’ayons pas vu une voiture passer sur le podium, car nous ne voulons pas prendre de risque pour l’avions qui décolle à 18h10 avec embarquement à 17h40.

Manque de bol (mais ça va on s’y habitue à force :D), l’itinéraire qui affichait à à l’origine 1h30 de route est passé à 2h00 minimum en raison de gros bouchons ! Ce qui nous fait arriver à 16h45. En sachant qu’il faut : faire le plein, rendre la voiture chez Avis, prendre la navette pour l’aéroport, enregistrer le bagage en soute, passer la douane et aller à l’embarquement. En 45 minutes c’est très très tendu.

Nous décidons de ne pas faire le plein, pour ne pas perdre encore davantage de temps. S’il y a encore une chance d’avoir l’avion, autant la mettre de notre côté. Nous rendons la voiture en vitesse, prenons la navette, enregistrons le bagage en soute et direction la douane. Tout se passe finalement super vite, sans longue queue, et nous sommes finalement en avance ! L’avion ne décolle plus à 18h10 mais à 19h00.

Cool, on a le temps ! Eh ben non, car notre escale du retour, à Francfort encore, n’est que de 1h00. Avec ce retard, elle est donc de … 10 min.

Atterrissage à Francfort, mode marathon activé, nous voilà en sprint dans ce gigantesque aéroport, valise dans une main, caméra dans l’autre, veste doudoune + polaire sur le dos. On pousse tout le monde dans les escaliers, sur les escalator. J’ai des points de côté et je crache mes poumons. Evidemment, pour que ce soit drôle, il faut préciser que le Royaume Uni n’étant pas dans l’espace Schengen, le contrôle aux douanes s’effectue à nouveau sur l’escale ! Et vas-y que je déballe le drone et la télécommande sur le tapis roulant, les batteries de la caméra, l’ordinateur, les clefs… J’ai 6 bacs plastiques rien qu’à moi sur le tapis roulant, qui passent sous le rayon X, alors que l’embarquement est en cours dans un autre terminal de l’aéroport !

Nous arrivons devant la porte de notre vol, l’hotesse passe au micro « This is the very last call for all passengers to Lyon ». 2 minutes après, on restés sur le carreau et nous devions dormir à Francfort (dernier vol pour Lyon..).

Finalement, nous nous en sortons bien ! Nous atterrissons à Lyon avec probablement la dernière angoisse du voyage : ont-ils eu le temps de transférer les bagages en soute ? Car si nous, nous sommes capables de courir, les bagages eux, sont tributaires des mecs au gilet jaune fluorescents qui conduisent les petites navettes sur les aéroports, dont l’envie de travailler n’est pas la chose la plus flagrante qui puisse exister … Après 10 min d’attente sur le tapis roulant, elles sont là ! Nous avons nos bagages en soute !

Retour au parking P5 de l’aéroport de Lyon à 00h30, direction la maison pour une arrivée à 2h30, et un dodo bien mérité à 3h00.

Fin de 5 jours absolument hors du commun. 5 jours de galères, entre la location de voiture, les accès bouchés aux spéciales et le retard de l’avion au retour. Mais surtout, 5 jours mémorables, sur ce qui aura été sans aucun doute le plus beau WRC auquel nous ayons assisté. Malgré les a priori et la légende qui veut que la Finlande et la Suède soient les 2 rallyes les plus prestigieux au calendrier, tel n’est pas notre avis. Si ces 2 épreuves sont bien des monuments et des rallyes extraordinaires, c’est le Wales qui aura retenu toute notre attention, et de loin !

Un rallye que je vous recommande de faire en spectateurs au moins une fois ! Mais aller une fois au Wales, c’est y retourner ! Comment ne pas tomber sous le charme d’une telle épreuve … N’importe quel fan de rallye ne peut qu’apprécier cet évènement. La vitesse, la glisse, les dérives, les compressions, les cordes creusées, les voitures « jetées » contre les talus. Tout est magnifique. Ce rallye est tout simplement un chef d’oeuvre. Notre coup de coeur 2017, notre coup de coeur tout court. S’il devait y avoir un rallye sur lequel nous nous rendrions à nouveau, cela serait le Wales Rally GB !

Les Français disent que le Monte Carlo est un rallye légendaire, les Finlandais vantent leur épreuve comme la plus rapide et difficile du calendrier. La Suède est le seul rallye entièrement sur neige. La Corse se targue d’être le rallye des 10.000 virages et le plus exigeant pour les copilotes. Mais le Wales Rally GB est un évènement à part, que l’on ne peut objectivement pas classer sous ces autres épreuves. Le chauvinisme mis de côté, il faut être réaliste et savoir juger le spectacle que l’on nous propose. Et le verdict est sans appel.

La palme d’or pour le Pays de Galles.

Note globale




                           
5 sur 5 ! Que dire de plus … Routes magiques, rallye magique … Un mythe, un monument, LE rallye à faire pour tout passionné de WRC !

Notes particulières

Le placement







                           
Idéal. Comme en Catalogne, on se place où l’on veut quand il n’y a pas de commissaires. Lorsqu’il y en a, certains s’en foutent royalement (la majorité), les autres gueulent un peu mais finissent par laisser tomber. Autre chose indispensable : on peut partir après les WRC et marcher sur la spéciale pour rentrer à la voiture sans se faire siffler par les passionnés du dimanche « Range toi inconscient ». Ce genre d’hurluberlus ne se rencontrent pas au Wales. Ils doivent certainement être sur le canapés.

L’organisation







                                                     
Catastrophique. Rarement vu, voir jamais, un rallye aussi mal organisé. Un ou deux accès maximum par spéciale, donc des bouchons très tôt. Au Wales, il faut prévoir très large en timing pour faire les bascules, sinon, c’est mal barré. Ensuite, il n’y a parfois qu’un seul responsable pour scanner les pass, ce qui ralentit la queue ! Attention aux pass d’ailleurs. Contrairement à l’ADAC, ils sont ici réellement indispensables. Aucun moyen d’y échapper, car les contrôles sont 2/3 km avant l’accès. Pour ne pas payer, il faut se garer avant et contourner à pieds les contrôleurs, autrement dit, impossible.

Les passages







                             
Sans commentaire
avatar
Rick
Admin
Messages : 932
Réputation : 93
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 17
Localisation : De l'autre côté du rocher
http://forum-wrc.forumactif.com

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 0:01
Superbe récit, on a le sentiment d'y être
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 0:55
Ouffffffffff  !!!!

Quel bavard !

Mais qu'est ce que c'est bon !  

"Bon, c’est fini les conneries, on remonte dans notre direction initiale" (entre autre)
avatar
francoiswizz
Messages : 116
Réputation : 20
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 41
Localisation : Centre
http://www.maxicorde.fr

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 8:19
C’est une épreuve qui me tente depuis longtemps, vu ce que je viens de lire, plus que jamais à faire!

_________________
"Fuyez, pauvre fou" (c) Gandalf devant un futur loueur de 208 r5...
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 11:03
Comme tu dis François , ça donne vraiment envie , et cette manière qu'a Turbo de nous raconter son aventure n'y est pas pour rien , c'est juste agreable à lire , et même si on n'y va pas , grace à lui on y va quand même un peu ...

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Benkki
Messages : 763
Réputation : 50
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : Nid d'aigle

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 12:34
Cette année avec Le chauve et peut-être le vieux, on part en Sardaigne voir la Mouton

_________________
El Machonen
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 14:52
De quoi alimenter une belle galerie photo

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Benkki
Messages : 763
Réputation : 50
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : Nid d'aigle

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 15:08
Réputation du message : 100% (1 vote)
Ouais, on est enfin passé sur des Kodak jetables

_________________
El Machonen
avatar
francoiswizz
Messages : 116
Réputation : 20
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 41
Localisation : Centre
http://www.maxicorde.fr

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 16:02
@Krystof a écrit:De quoi alimenter une belle galerie photo
Ouh là, avant ou après l'apéro ?

_________________
"Fuyez, pauvre fou" (c) Gandalf devant un futur loueur de 208 r5...
avatar
Buffalo Bill Kelsoe
Messages : 285
Réputation : 85
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : " vous êtes ici "

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 16:19
Réputation du message : 100% (1 vote)
Ouais, enfin l apéro ça sera si je vous fais pas trop perdre de temps avec mon déambulateur "spécial terre"

Spoiler:



_________________
Faites moi le plein ! Ordinaire ...
avatar
francoiswizz
Messages : 116
Réputation : 20
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 41
Localisation : Centre
http://www.maxicorde.fr

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Lun 8 Jan - 16:29

_________________
"Fuyez, pauvre fou" (c) Gandalf devant un futur loueur de 208 r5...
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Ven 12 Jan - 21:11
Merci ! C'est l'Aventure !
avatar
Armin
Messages : 559
Réputation : 84
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 60
Localisation : On The Rock

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Sam 13 Jan - 12:08
@Mako :

Au fait, j'ai dû te le dire à l'époque, mais...

Encore merci pour l'aide lors du Monte-Carlo 1985 lol!

_________________
J'ai plusieurs casquettes à mon arc

avatar
Rick
Admin
Messages : 932
Réputation : 93
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 17
Localisation : De l'autre côté du rocher
http://forum-wrc.forumactif.com

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Sam 13 Jan - 12:10
@Armin a écrit:@Mako :

Au fait, j'ai dû te le dire à l'époque, mais...

Encore merci pour l'aide lors du Monte-Carlo 1985 lol!

On veut l'anecdote
avatar
Armin
Messages : 559
Réputation : 84
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 60
Localisation : On The Rock

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Sam 13 Jan - 12:11
Je laisse Mako la conter, c'est lui le héros

_________________
J'ai plusieurs casquettes à mon arc

avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Sam 13 Jan - 13:47
Réputation du message : 100% (1 vote)
Ce soir le 1er episode dans " les anecdotes des forumeurs" . Tous a vos ecrans ! Pour l'instant je grignotte un p'tit truc avec Evans ....
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Sam 13 Jan - 14:15
Réputation du message : 100% (1 vote)
Bon appétit

avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Sam 13 Jan - 18:38
Réputation du message : 100% (2 votes)
Rassurez moi ! C'est pas une oreille d'EVANS ?
avatar
Armin
Messages : 559
Réputation : 84
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 60
Localisation : On The Rock

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Sam 13 Jan - 21:43
Réputation du message : 100% (1 vote)
Ni de Lauda

_________________
J'ai plusieurs casquettes à mon arc

avatar
Rick
Admin
Messages : 932
Réputation : 93
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 17
Localisation : De l'autre côté du rocher
http://forum-wrc.forumactif.com

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Sam 13 Jan - 21:50
VSrallye
Messages : 5
Réputation : 1
Date d'inscription : 08/01/2018

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Jeu 25 Jan - 23:13
Bordel , qui va nous faire des résumés comme ca si tu n'a plus le temps pour le WRC ... et je ne parle même pas des vidéos
avatar
Aurel
Messages : 128
Réputation : 13
Date d'inscription : 09/01/2018
Age : 32

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Sam 27 Jan - 12:59
Question un peu con.
Turbo m'avait déjà répondu.

Concernant les locations de voitures vous passez par qui? Pour moi c'est tous des voleurs No mais c'est lesquels les moins pires? :D
Il y a des tarifs (trop) attrayants.

Que prendre en compagnie, assurance supplémentaire (?).
Il vaut mieux prendre la voiture en photo sous toutes les coutures à la remise des clés?

Ça sera pour la Finlande. Je pensais prendre à l'aéroport direct. C'est des pneus terre là bas?

Je vous ai dit, c'est question con, mais l'inconnu pour moi ;).


Preneur de tout bons conseils.

Merci d'avance.
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Mer 31 Jan - 10:16
Faut que tu passes par rentalcars pour les caisses ! Mais prends un loueur connu, pas Easyrent par exemple  .
Si tu passes par Avis ou Europcar direct, tu vas te faire entuber ...

En assurance complémentaire, ne prends rien du tout c'est du vol inutile. 

Fais un tour du véhicule à la prise en charge, prends des photos si y'a des cagnes etc. mais perso on a jamais été emmerdé ... On a rendu des voitures dans lesquelles on a "vécu" (mangé, dormi etc.) pleines de poussière, terre etc., et aucune retenue sur caution ! 

Par contre fais gaffe au carburant, faut vraiment bien le faire et pas te dire "hof ils le feront eux", parce qu'en général ils te le font payer 5 / 6 fois plus cher ! 

Pour la Finlande, aucun problème de pneus, tous les accès sont accessibles, on a jamais été emmerdés (et on a pas pris que des accès répertoriés)

_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
avatar
Aurel
Messages : 128
Réputation : 13
Date d'inscription : 09/01/2018
Age : 32

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Mer 31 Jan - 12:38
Merci pour les précisions.

J'avais regardé vite fait à l'époque rentalcars, mais je n'avais pas vu qu'on pouvait choisir son agence ensuite.
Ça c'est top.

Pour les pneus c'est noté. Parfait.
L'assurance c'est ce qu'il me semblait, simplement prévenir la mienne j'imagine.

Départ de Genève pour nous, en vol direct pour Helsinki.
8 jours là bas.
Logement chez l'habitant pendant le rallye.
Les 3-4 autres jours pas définit encore. Simplement on va terminer par Helsinki tranquille 2-3 jours, pour rendre la voiture plus tôt.

Le point en suspend c'est surtout si on arrive à trouver un endroit sympa, avec petite cabane au bord d'un lac, perdu dans la forêt. Ça peut être sympa, suivant ce qu'on trouve à proximité.

(on a hésité à tirer jusqu'à Saint Petersbourg, mais ça ferait trop courir).
avatar
francoiswizz
Messages : 116
Réputation : 20
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 41
Localisation : Centre
http://www.maxicorde.fr

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

le Ven 2 Fév - 18:06
Allez, ce n'est pas encore un bon plan, un retour d'expérience, mais ça pourra se faire, billets d'avion pour la Sardaigne check!

_________________
"Fuyez, pauvre fou" (c) Gandalf devant un futur loueur de 208 r5...
Contenu sponsorisé

Re: Le WRC comme on l'aime ... Retours d'expérience, anecdotes, bons plans

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum