Partagez
Aller en bas
sebenfer
Messages : 211
Date d'inscription : 08/01/2018
http://www.sebvernet.eu

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Mar 30 Jan - 16:45
Réputation du message : 100% (1 vote)
@Stephane66 a écrit:

Le problème vient peut-être tout bêtement de là. Loeb et Ogier sont des extra-terrestres. Des pilotes comme jamais on en vu et comme on mettra beaucoup de temps à en revoir. Et donc la filière rallye française a peut-être été trop habitué à ce que les mecs tu les mettes dans un baquet de WRC et qu'ils enfile les scratchs comme des perles.

Clairement, il y a de ça. On ne donne pas la chance aux français de percer en WRC. La FFSA ferait bien de faire émerger un pôle de jeunes pilotes et de les entourer d'un pool de partenaires qui leur permette de progresser sans trop de pression sur plusieurs saisons.
Le rallye n'est à mon sens pas différent des autres sports. Pour devenir bon, il faut de l'entrainement, de l'expérience. Surtout sur un mondial où les ES se renouvellent peu et avec seulement deux passages en recos.
avatar
Rick
Admin
Messages : 932
Réputation : 93
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 17
Localisation : De l'autre côté du rocher
http://forum-wrc.forumactif.com

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 11:47
No comment...


avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 11:48
Waouh ça choque ... Tellement parlante cette image Rick ... Ca me fait de la peine, tu l'as trouvée où ?

_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
avatar
Benkki
Messages : 763
Réputation : 50
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : Nid d'aigle

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 12:00
Au Turini

D'autres questions ?


_________________
El Machonen
avatar
Rick
Admin
Messages : 932
Réputation : 93
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 17
Localisation : De l'autre côté du rocher
http://forum-wrc.forumactif.com

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 12:06
@Turbo a écrit:Waouh ça choque ... Tellement parlante cette image Rick ... Ca me fait de la peine, tu l'as trouvée où ?

Sur les fesses d’un bouc.
avatar
Stephane66
Messages : 360
Réputation : 41
Date d'inscription : 08/01/2018

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 12:31
A mon avis, tu n'as pas besoin de remonter à 1985. Regardes il y a 1 an ou deux, ce sera quasiment pareil
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 14:07
En 2013 c'était peut-être pas comme en 2018, mais pas loin ! 

Désolant ...

_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
avatar
Cook
Messages : 144
Réputation : 3
Date d'inscription : 19/01/2018
Age : 41
Localisation : Haute Loire à plus de 1000m d'altitude
https://www.facebook.com/Cookrallye-251269605005871/

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 20:35
De pire en pire le WRC et de pire en pire ces autos qui tiennent trop la roule
avec un bruit de "chiote" c pour cela que le MC je suis resté au chaud!!!!!

Cette année je me suis presque plus fait plaisir avec des R5 bien conduite qu'avec la catégorie majeur!!!


avatar
Aurel
Messages : 128
Réputation : 13
Date d'inscription : 09/01/2018
Age : 32

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 20:50
Là par contre, ca n'engage que moi, mais je ne suis pas d'accord.
Le WRC est bien supérieur au WRC-2 que je trouve très chiant lui, sauf exception.
Charbo 2017 je me suis ennuyé comme pas possible... ADAC très très haut niveau en WRC, et WRC-2 ça fait très vite pshit même sur un endroit top.
avatar
Cook
Messages : 144
Réputation : 3
Date d'inscription : 19/01/2018
Age : 41
Localisation : Haute Loire à plus de 1000m d'altitude
https://www.facebook.com/Cookrallye-251269605005871/

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 20:58
Je n'ai pas dit que le WRC2 était meilleurs j'ai juste laissé sous entendre que le WRC est moins palpitant
que les WRC de 2000 (grosse gra améliorée) a 2010 :2012 maintenant je suis amère quand je vois ces nouvelles caisses!!!
Apres ne compare pas un Charbo ou autre manche du championnat de France avec du WRC2 mondial car les pilotes ne son pas du meme niveau lol! lol!
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 21:09
Le championnat devrait se disputer avec des R5 épicétou !
avatar
Aurel
Messages : 128
Réputation : 13
Date d'inscription : 09/01/2018
Age : 32

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 21:12
Je croyais que tu parlais du R5 en globalité, sachant que le Charbo avait un beau plateau ;). En championnat du monde, le WRC-2 est vite torché je trouve

Pour la catégorie reine, je trouve au contraire qu'on retrouve des plateaux "fournis" avec plusieurs constructeurs, un niveau homogène, et plusieurs pilotes qui envoient du bois.
Par rapport à toute la période Citroën/Ford chiante à mourir avec 4 pilotes (et encore), il n'y a pas photo.

avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Jeu 1 Fév - 21:49
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je me demandais ce que donnerait un championnat du monde qu'avec des R5 ? 8 à 10 marques , des plateaux de mini 50 å 70 voitures et les meilleurs des meilleurs . Je me demande ? Juste pour voir ! Parce qu'un mec vite il est vite sur n'importe quoi et les bagarres , la promo des jeunes, le cout , je vois beaucoup d'avantages.
Avec les WRC 2017 , ca va vite ressembler à un plateau de F1 , dans les 10 voitures maxi.
Et je prefere voir une ribambelle de jeunes fous sur des R5 qu'un plateau peniblement completé par Serderidis ou PetitPrada (que je ne critique pas du tout, que ce soit clair)
avatar
Rideuz'
Messages : 202
Réputation : 26
Date d'inscription : 08/01/2018
Localisation : Savoy

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Ven 16 Fév - 12:15
A la bourre, avec cette intermède au rallye de Suède, je viens poser mon pavé. J'ai suivi le Monte Carlo depuis le bord des spéciales avec très peu d'Internet ; donc pas le déroulement de A à Z.

Ogier : Le petit prince du Monte Carlo... what else ? En contrôle du début à la fin ; et on ne peut pas parler uniquement de chance... il a fait le job là où c'était le plus compliqué, porté un grand coup sur 2 ES et le reste du temps a bien assuré. Juste un mauvais choix de pneu mais sinon que récital !
Certes deux erreurs dont une qui aurait pu lui coûter cher mais au moins lui se remet en question quand il fait une bourde. Très calme dans son TAQ de nuit à 5km/h ; on voit la sérenité du champion.


Tanak : Partir de MSport avec une auto qu'il a développé pour aller chez Toyota dans une certaine inconnue ; avec là aussi de très coriaces coéquipiers ce n'était pas gagné d'avance. Mais Ott a vraiment passé un cap et le fait d'avoir eu la confiance de Malcom durant tant d'années, développé l'auto (MSport est bon à chaque changement de réglementation pour faire une auto performante/équilibrée/"facile" à prendre en main) et avoir eu en coéquipier comme Ogier l'a mis en orbite.
Très impressionant sa prestation, rapide, constant, intelligent ; attention à lui pour le titre pilote !


Latvala : La force tranquille, c'est ironique d'ailleurs connaissant le passif du bonhomme. Le passage chez Toyota lui a fait du bien dans la tête et de retrouver "son" style de pilotage sur la Yaris. Week end tranquille pour lui ; sans écarts au contraire du reste du plateau.


Neuville : Vite, trop vite... c'est ce que lui a repeté plusieurs fois de suite son copilote mais il n'a pas écouté ; la suite on la connaît... le contraste est saissisant entre le duo Ogier/Ingrassia et une certaine sérenité et Neuville/Gilsoul qui doit tenter tant bien que mal de le canaliser.
On l'a vu de nombreuses fois très très limite, que ce soit sur des photos ou vidéos. Plusieurs erreurs. Forcément il était à l'attaque pour tenter de grignoter des positions mais... le scénario a tendance a se répéter. C'est beau les grandes déclarations avant chaque échéance, mais derrière il faut aussi être intelligent et rouler avec sa tête.
Si son copilote s'y met  

Citation d'un pelé (ou tondu j'sais pas):
Florent Prodon, en colère.
30 min ·
Alors on va remettre les choses au clair concernant la sortie de Neuville à l'Es1 de sisteron thoard.. Beaucoup parlent mais pas beaucoup de monde savent...

Pour info j'etais dans le virage..avec un collègue.

Il y avait environs 5 videastes et photographes. ainsi qu'environs 10 spectateurs... guère plus en tout cas il n'y avait pas foule..

Quand Neuville Thierry / Gilsoul Nicolas sont sorti... l'auto etait a moitié dans un fossé (mur de neige) et l'autre partie sur de la glace vive. (ou on ne tiens pas forcément debout)...

Immédiatement après sa sorti. nous avons couru pour le sortir...nous etions environs 5 ou 6 a essayer de la ripper pour le sortir.. il y avait c'est vrai 2 ou 3 mecs qui filmer et prenait des photos sans nous aidé...

Par 3 fois l'equipage est sorti de la voiture en ce detachant etc pour pousser avec nous... Probleme vu qu'il etait en slick sur la glace vive.. meme avec trois roues en contact de la route.. ca patinait... et ils ont perdu enormement de temps.. mais on etait la pour pousser !!!! et on a pas relaché.... donc tout les mecs qui critique depuis 1 semaine sur les spectateurs qui etait là... sachez que sans nous neuville abandonné jeudi soir dans l'es1.

Quand à l'équipage, peut etre qu'un message de remerciement à ceux qui ont poussé pour vous sortir de votre bourbier auraient été plus judicieux que de ce plaindre...ou de se comparer à Ogier ou autre...certe on etait pas beaucoup mais on ne pouvez pas aller plus vite... sachez aussi que 2 personnes faisait freiner tanak et latvala qui arrivait derrière pour votre securité , la leur et celle des spectateurs sur zone et egalement de votre auto...

Je suis Français, et je ne suis pas pro Ogier et encore moins anti Neuville !.. Je trouve que ces rivalités sont des trucs à la con qui n'ont pas leur place dans le rallye...

Et pour conclure.. la zone était pas dans une "no public zone"... ;)

A bon entendeur..


Il s'en sort très bien au bilan comptable... très rapide, l'auto à sa main, mais le schéma de l'an passé risque fort de se répéter s'il ne change pas d'état d'esprit...


Lappi : Belle vitesse de pointe, doit encore gagner en constance ; on a pu voir quelques "off" durant le rallye mais celui de la power stage lui coûte cher. Rien d'inquiétant, gros potentiel mais ça on le savait !


Evans : Pas flamboyant, sa crevaison a bien miné ses espoirs d'entré de jeu... il se fait passer en toute fin de rallye ; dommage. Il a encore une marge de progression, j'espère !


Meeke & Breen : Une auto avec plusieurs soucis, pas forcément à leur main, qui entame leur confiance... une course sans éclat pour Meeke qui a pas mal subi et a rongé son frein ; Breen hormis ses soucis était pas forcément mal en temps.
Ca sent la belle saison encore !


Bouffier : Loin niveau temps mais difficile de faire mieux. Il faut voir la vision d'ensemble, manque de roulage au plus haut niveau, marche très haute pour pouvoir exploiter pleinement ces monstres dans les conditions difficiles du Monte Carlo (il l'a dit, ce n'est pas avec 200km de test que l'on peut bien cerner les limites de l'auto).
En plus, il a des soucis niveau copilote... le 1er blessé, fin des recos avec un second et enfin la course avec Panseri qui sortait d'un Dakar assez épuisé. A lire son interview, le duo n'était pas forcément à 100% en osmose question débit de notes et dicter ces dernières au bon rythme (rien à voir avec rally raid) sans avoir fait le reco épuisé ; dur dur...


Mikkelsen : Il a mis le temps pour éclore au plus haut niveau mais il faudra compter sur lui cette saison ; on pouvait s'y attendre... ils ont beau être potes ; à voir comment Neuville va gérer cette rivalité interne.


Sordo : Sans être dominateur il était bien placé, mais son aventure se termine trop tôt. Sur de la soupe il se sort sur un freinage avant un virage bien piégeux ; 100m avant c'était clairement celui le plus à l'attaque... frustrant !
Je n'ai pas trop suivi mais ça n'a pas l'air dingue ce qu'on leur propose en pneumatiques ; assez limité et les clous je n'en parle pas.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Pour ne parler que d'eux ; Camilli et Lefebvre, j'ai toujours pensé que le talent ils l'avaient ; ce qui leur manquait c'était une meilleure gestion de leur carrière ; gravir les échelons mais en prenant de l'expérience, de la confiance et sans brûler les étapes... encore faut il en avoir la possibilité/le choix !

Il suffit d'aller sur ewrc et voir le profil de pilotes comme Lappi, Tidemand, Kopecky ... Breen aussi a eu de sacrés programmes ! Ceux qui ont tout compris c'est Skoda qui permet de faire plusieurs saisons dans des cpts internationaux, avec une auto fiable et performante ; expérience et confiance à la clé... forcément les performances suivent.
Si on prend la carrière de Paddon, Tanak, Evans, Mikkelsen et bien d'autres... ils roulent en 4 roues motrices depuis longtemps, de même pour les manches WRC et la performance a mis du temps à arriver sans parler de la régularité ! Loeb et Ogier sont 2 ovnis sur ces points là... ça va vite, très vite à haut niveau et la densité est telle qu'on ne leur laisse pas forcément leur chance de faire leur place aux petits nouveaux. Faut performer d'entrée... et avec leur parcours ils n'étaient pas "programmés pour".


A la sortie d'une superbe campagne WRC en DS3 R3 avec le titre junior à la clé ; Lefebvre fait la saison WRC 2 sur DS3 R5... très belle victoire au MC et derrière... soucis méca à répétitions, erreurs de jeunesse lié à l'inexpérience auto/terrain ; passage à la RRC et WRC en cours de saison, la confiance qui s'effrite avec la nécessité de performer... faut pas être devin pour voir qu'il y a mieux comme programme ! Chardonnet, un mot à dire sur la belle récompense WRC 2 avec la très fiable/performante DS3 R5 ?

Pour Camilli c'est quasi la même ; après seulement 10 rallyes en 4 roues motrices (8 en mondial R5) on le propulse pilote officiel en WRC... manque d'expérience à la fois sur les manches, le type d'auto et confiance. Monte Carlo un endroit très piégeux il se fait avoir à l'arrêt sur le verglas ; et pour son 1er Suède une erreur de note. A chaque fois ça pardonne pas ; caisse.
Derrière il a la pression du résultat... avec une confiance bien basse alors compliqué de se montrer en WRC dans ces conditions.
Mais que faire ? Refuser un volant d'officiel chez MSport ?

C'est mon avis (je fais pas parti de leur fan club) mais il faut voir l'ensemble avant de taper sur certains pilotes ; tu en as de bien mieux conditionnés/préparés que d'autres pour gagner en WRC 2 et franchir plus facilement le palier WRC. Quand tu entends au RACC de la bouche de Lefebvre qu'il n'a pas fait d'essais Tarmac avec la C3 depuis le TDC... ça fait peur.

Pour cette édition du MC ; Eric s'était montré très très rapide sur ce début de MC ; une petite erreur à la con lourde de conséquences... c'est passé pour d'autres en grimpant dans les talus, pas lui. Si l'on compare avec son équipier Suninen, il était mieux... d'ailleurs quand ils étaient en R5 ensemble par le passé, Camilli n'avait pas à rougir loin de là.
La différence c'est que Suninen a eu une progression plus "logique" ; avec plus de roulage en 4 roues motrices S2000/R5 (le plein d'expérience/surtout confiance) ; avant de faire 2 piges en WRC 17 sur des épreuves qu'il affectionnait bien. Il a dégoupillé un maximum ; allant plusieurs fois à la faute et très limite partout mais au final c'est passé ; il s'est montré et ça a porté ses fruits chapeau ! Et lui a de sacrés sponsors derrière pour lui permettre de continuer.
Il l'a dit en itw ; avec ses 8 manches cette saison en WRC l'état d'esprit sera différent, penser à finir et aux points...


sebenfer a résumé un peu mon avis ; entre gâchis niveau gestion et vouloir des résultats d'entrée alors que la "prépa" derrière ne permet pas ça... nombreux sont les pilotes qui trustent les podiums en WRC actuellement qui ont mis énormément de temps à éclore.

_________________
Délinquant de talus
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Ven 16 Fév - 14:04
Beau resumé , à   la bourre peut être mais ça  valait le coup !

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Ven 16 Fév - 21:08
Ca fait plaisir de lire une pleine page sans la moindre connerie ! Bravo et merci.
avatar
Rick
Admin
Messages : 932
Réputation : 93
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 17
Localisation : De l'autre côté du rocher
http://forum-wrc.forumactif.com

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

le Ven 16 Fév - 21:14
Superbe Flo
Contenu sponsorisé

Re: Rallye Monte Carlo 2018 - L'analyse

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum