Partagez
Aller en bas
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Jeu 8 Fév - 17:54
Réputation du message : 100% (1 vote)
La sécurité en rallye est un sujet qui revient de plus en plus, à la fois du côté des instances dirigeantes de la FIA et du côté des spectateurs, qui s'inquiètent à l'idée de dépenser des sommes importantes pour travers l'Europe et se retrouver à 20 mètres de la route.

Qui détient la vérité sur le sujet ?

La sécurité des pilotes dépend elle de la sécurité des spectateurs ?

Qui risque le plus dans ce combat ?



Le WRC : entre proximité et sécurité, la FIA a tranché.


"A good rally is a safe rally". C'est la propagande communiquée par la FIA ces derniers mois, au sujet de la sécurité des spectateurs sur le bord des spéciales.

Replaçons le contexte. Le rallye est un sport automobile dangereux, à la fois pour les pilotes, les spectateurs et les membres bénévoles de l'organisation qui se chargent de veiller à la sécurité de tous sur l'épreuve. 

En général, les extrêmes ne mènent à rien, et si les images folles des années Gr. B font froid dans le dos, la politique actuelle de la Mme Mouton me procure la même sensation, avec l'amertume en plus. 

Le rallye est une discipline qui doit évoluer avec son temps. Les véhicules ont changé, l'état des routes a changé, la logistique d'assistance a changé. Mais s'il est une chose que le rallye doit conserver pour conserver les quelques fans qui le suivent encore, c'est son ADN, son esprit, son image, celle d'un sport populaire, accessible, où les pilotes et spectateurs se croisent dans une ginguette à la sortie d'une spéciale. Voilà ce qui différencie le rallye du circuit : la proximité qu'il est possible d'avoir entre les fans et les pilotes. 



Or, ces dernières années, on constate une tendance liberticide, qui rebute de plus en plus de passionnés. 

Parcs d'assistance avec des couloirs VIP, zones public de plus en plus éloignées de la route, zones "noires" ou "natura 2000" où sont interdits les spectateurs, restrictions de circulation et d'accès aux spéciales de plus en plus complexes. Et dernièrement, la pénalisation du "mauvais placement" pour les spectateurs qui décideraient de n'en faire qu'à leur tête. 

Nous n'en pouvons plus. 

Ce n'est pas, ou plutôt ce n'est plus, le sport que l'on a connu, celui où l'on pouvait surprendre des discussions entre un champion du monde et un groupe de spectateurs sur le routier. 

Notre question à la FIA ? Jusqu'où comptez-vous aller ? Interdire aux spectateurs de sortir une voiture du fossé et éliminer un concurrent à la moindre erreur, pour se retrouver avec 3 autos le vendredi soir ? 

Installer des tribunes et des gradins dans les prés à 50 mètres de la route ? 

Au final, l'objectif ne serait-il pas d'inciter les spectateurs à rester chez eux, et au passage, à souscrire aux offres TV qui se développent de plus en plus, dont le fameux "All live" à 90 euros par an ? 

Mais pourquoi cette haine envers les spectateurs ? La FIA est-elle la seule responsable ? Sans doute pas. La société, la politique et les conditions d'assurance l'y ont bien aidé. Quelle organisation voudrait aujourd'hui prendre le risque d'avoir plusieurs morts sur une épreuve, pour voir ensuite les proches de la victime réclamer en justice une indemnisation hallucinante ? 

La FIA n'est pas l'unique responsable, et il faut bien avouer qu'elle agit comme les pouvoirs publics lui disent d'agir. 

Une chose est sûre : la sécurité des spectateurs n'a pas fini de faire parler ! 

Donnez votre avis !


_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
avatar
Zouper VDR
Messages : 25
Réputation : 13
Date d'inscription : 09/01/2018

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Jeu 8 Fév - 18:53
Réputation du message : 100% (2 votes)
Je pourrais réagir longuement sur ce sujet mais y'a des choses qui m'énervent trop du coup je vais m'en tenir au minimum.

Déjà un gros soucis pour les instances (FIA, FFSA) tient dans le fait qu'il est impossible d'encadrer 100% du public sur une spéciale (qu'elle fasse 5kms sur un regio ou 40kms sur une manche de WRC).

Partant de là, on se retrouve avec des organisateurs qui craignent l'accident plus que tout. Pour pallier à ça, tous les moyens à leur disposition (commissaires, zones public, voitures ouvreuses et sécurité, forces de l'ordre etc...) sont poussés au maximum dans la répression et dans la sécurisation à outrance. Bien qu'il soit évident que le mec qui s'est perdu au milieu de l'es et qui, arrive dans une zone sans commissaire à 2 minutes du passage des premiers concurrents, ne pourra lui pas être encadrer.

Le problème, c'est que pour faire baisser la probabilité qu'un mec comme ça se pointe, y'a pas de solutions raisonnables concrètes. Tu peux mettre des commissaires tous les 10 mètres en théorie, mais en pratique y'a pas assez de bénévoles et yen aura jamais assez.

Donc à défaut on se concentre sur les fenêtres où on peut contrôler le public et c'est là qu'interviennent les excès. Trop de zèle, décisions incohérentes, inflexibilité des commissaires de courses... La légitimité en prend forcément un coup et du coup le cercle vicieux prend sa place et les instances en rajoutent une nouvelle couche. Et cela incessamment.

Le danger existe, il est évident par endroits, mais pourtant il ne faut pas se méprendre, le RALLYE est très loin d'être une activité meurtrière.
Le nombre d'accident tragiques dans un ratio spectateurs/pratiquants/événements est de loin beaucoup plus faible que pour d'autres sports "extrêmes" comme le parapente, le rafting, l'escalade ou meme le ski.

J'ai récemment travailler sur des sujets qui m'ont fait réfléchir à la situation du rallye et de la gestion du public.
En cours d'anglais, on a vu différents dossiers sur des expériences sociologiques allant du retrait des panneaux de signalisation à la pratique de la moto ou du vélo sans casque ou de la voiture sans ceinture en passant par les camps d'été pour enfants où ils utilisaient en toute liberté des outils dangereux (perceuse, meuleuse, chalumeaux...) pour construire ce dont ils avaient envie.

Bref dans tous ces cas, il a été clairement relevé que lorsque l'on met quelqu'un dans une situation potentiellement dangereuse et qu'on lui laisse totale liberté, il y a moins de chances qu'il se blesse ou qu'il adopte un comportement dangereux. En effet, toute personne est capable de se responsabiliser seule, a contrario, un encadrement strict voire exagéré menait le plus souvent à une vision réduite des risques due à un sentiment de protection résultant de l'encadrement.

Le constat que je peux en tirer est simple : trop de sécurité sur les rallyes conduit à mettre des œillères aux gens qui n'ont plus aucun pouvoir ni vouloir de discernement et donc les entraînent à adopter des comportements dangereux.

Voilou.

C'est tout pour moi, je peux pas vous raconter les fois où j'ai sorti ma constitution de poche pour montrer l'article relatif à la liberté d'aller et de venir à des comissaires.
Ca a toujours finit au pujila
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Jeu 8 Fév - 20:11
Réputation du message : 100% (2 votes)
Je pense que la veritable source du probleme est completement societale. Rares sont ceux qui ont le courage de proferer haut et fort les propos que je vais tenir. Nous vivons dans une societe regie par le principe de precaution. Et cela vaut dans tous les domaines, la santé, le sport, les decisions du conseil municipal du moindre village etc...Notre coq national devrait etre remplacé par un gigantesque parapluie ! Notre societe n'arrivera jamais a avoir 0 morts sur les routes, aucun avion qui tombe, aucun fumeur qui perit du cancer. Bien sur qu'il y a davantage de morts dans les sports de montagne ou chez les chasseurs et que le Rallye est loin d'etre une activité mortifère. Mais les temps évoluent et si quand j'étais petit les gendarmes declaraient au sujet du responsable d'un grave accident de la route : " ce n'est pas sa faute, il avait bu" , aujourd'hui on cherche des responsables et des coupables à tous prix.
L'état sait tout cela ! Ce n'est pas pour rien que nos armées ont "droit" à 7% de pertes en temps de paix ! C'est énorme ! Et c'ėtait aussi le cas du temps du Service National (circulez, y a rien à voir ). Mais peu le savent , si ce n'est les parents des victimes qui ont eu l'intention de poursuivre l'etat pour le dedomagement de la perte d'un être cher.
Mais le peuple à travers les media est entretenu dans une innocente euphorie qui a pour base le principe de la protection payante.
Vous voulez etre protegés ,ce n'est pas un probleme mais cela va vous couter , vous allez payer impots, taxes, amendes. La reciproque est le revers de la medaille : On paie beaucoup il ne doit donc rien nous arriver.
Conforté par le fait que notre peuple n'a jamais connu une aussi longue période de paix (bientot 100 ans), le Français et la mort se séparent de plus en plus.
Du coup, tout ce qui peut provoquer le sang et les larmes doit etre banni. Et pan sur notre bec , å nous les spectateurs des épreuves spéciales qui ont à coeur de se placer librement à travers la campagne.
L' etat fait preuve à notre egard d'un autoritarisme qui aurait davantage sa place dans les quartiers !
Au surplus, à la difference des chasseurs, skieurs et autres wingsurfeurs, nous n'avons pas derriere nous un quelconque lobby qui defend notre façon d'etre.
Pour etre considerés il faudrait peut etre que nous achetions une licence de spectateur qui comprendrait une assurance, enfin , je dis ça, j'en sais rien, tant le probleme me parait ardu de faire comprendre à une opinion que la vie n'est de toutes façons pas éternelle, encore moins indolore et inutile sans liberté.
avatar
Buffalo Bill Kelsoe
Messages : 285
Réputation : 85
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : " vous êtes ici "

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Jeu 8 Fév - 20:21
CQFD


_________________
Faites moi le plein ! Ordinaire ...
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Jeu 8 Fév - 21:09
Analyse très juste Mako ...

Le principe de précaution, la plaie du 21ème siècle.

_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Jeu 8 Fév - 21:26
Celle de Zouper est très intéressante aussi , et surtout difficilement contestable ...

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 9:21
Exactement

J'ai l'impression que sur ce sujet, 90% des gens sont d'accord. 

Les 10% sont : des pisse froid, ceux qui ont été voir 5 rallyes dans leur vie, la FIA.

_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 10:40
Que se passera t'il si un jour , à cause d'une défaillance mécanique , une perte de contrôle ou je ne sais quel problème, une voiture s'envole directement dans la seule zone verte d'une spéciale où on aura concentré un maximum de public pour la plupart contre leur gré ?
Si une heure avant des spectateurs responsables et conscients des risques se sont fait délogés d'un endroit où ils avaient jugé eux même les risques en s'assurant qu'ils avaient le temps et la place pour se mettre en sécurité en cas de problème, que ces mêmes spectateurs ont étés contraints de rejoindre la dite zone de sécurité?

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Buffalo Bill Kelsoe
Messages : 285
Réputation : 85
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : " vous êtes ici "

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 10:44
Il me semble que c'était partiellement le cas lors de l accident au Plan de la Tour.

A ce moment là on parlait pas encore de ZP, mais il avait été dit que les gendarmes avaient fait déplacer le public pour le concentrer au "pire" endroit

_________________
Faites moi le plein ! Ordinaire ...
avatar
Ml77
Messages : 521
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 35
Localisation : Seine-et-Marne

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 10:56
Ça été le cas l'année dernière au rallye mouzon frezelle, ce qui a engendré le décès de Guillaume52. ...
avatar
Buffalo Bill Kelsoe
Messages : 285
Réputation : 85
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : " vous êtes ici "

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 10:59
Oui mais non. En fait c'est plus compliqué que ça.

_________________
Faites moi le plein ! Ordinaire ...
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 11:24
Réputation du message : 100% (1 vote)
N'empêche que la question mérite d'être posée , et ça rejoint ce que dit Zouper et Mako , en déresponsabilisant les gens on les met en danger en leur faisant croire qu'on est les seuls à détenir la vérité sur la sécurité ou pas ...
enlevez les arceaux d'une auto de rallye et vous verrez que les pilotes ralentiront tout naturellement, pourtant ce n'est pas les arceaux qui font avancer la voiture , il faut juste arrêter de prendre les gens pour des cons (même si quelques exceptions confirment la règle ) et les laisser juger du risque de leurs placements , l'argent dépensé dans des services de gendarmerie à outrance pourrait aussi bien être utiliser pour sensibiliser les spectateurs en les responsabilisant et en arrêtant de les prendre pour des moutons , je sais que la famille de Michèle est grande mais quand même

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 11:27
@Buffalo Bill Kelsoe a écrit:Il me semble que c'était partiellement le cas lors de l accident au Plan de la Tour.

A ce moment là on parlait pas encore de ZP, mais il avait été dit que les gendarmes avaient fait déplacer le public pour le concentrer au "pire" endroit

Oui malheureusement c'était le cas , et le pire c'est que certains dirigeants utilisent encore ce drame pour argumenter leurs inepties ...

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 11:31
En fait le problème est très simple : comme le dit Zouper, d'autres sports sont bien plus dangereux que le rallye. Mais dans le ski, l'alpinisme les sports extrêmes etc., les mecs se tuent eux-mêmes. Donc y'a aucun problème en terme d'assurance de responsabilité civile etc. (quoi que, la perfidie de certains professionnels du droit conduit à voir même dans ces sports des actions pour dommages intérêts etc.). 

En rallye, le spectateur ne se tue pas tout seul, c'est une voiture qui lui fonce dessus (entre guillemets évidemment). Donc aux yeux du public, c'est terrible : l'image véhiculée est catastrophique, et en plus on a un coupable tout trouvé : soit le pilote, soit l'orga. Donc là, y'a de la thune à aller récupérer pour les proches de la victime. 

Donc en plus de "la réputation et l'image", voilà qu'on a un problème financier avec la réparation de la mort. 

Il est là le problème : dans les autres sports, la mort est la conséquence d'un risque démesuré qu'a pris le sportif. Dans le rallye, c'est aussi la conséquence d'un risque, sauf qu'on peut le minimiser en contrôlent le placement des gens. 

Et pour faire un autre raccourci mais totalement vérifiable : le problème, c'est que le décès d'une personne coûte de l'argent à l'Etat. C'est le coeur du truc.

_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 11:42
Réputation du message : 100% (2 votes)
Donc le rallye n'à pas perdu son ADN , il est juste malade , et les docteurs de la FIA administrent un mauvais traitement en voulant le soigner , pour sauver le coeur ils bousillent les reins , le foie , l'estomac et tous les autres organes vitaux qui conduiront le malade à sa perte ...

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Armin
Messages : 559
Réputation : 84
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 60
Localisation : On The Rock

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 18:20
Je suis entièrement d'accord avec l'auto-responsabilisation des spectateurs.
Cependant, et il ne faut pas non plus se voiler la face, combien de fois avez-vous vu au bord des spéciales des individus qui avaient 3 ou 4 grammes dans le sang et qui faisaient n'importe quoi ?
Je n'aborde pas le sujet des parents avec une poussette, un enfant en bas âge, ceux qui viennent avec leur chien en liberté, etc...
Le gros problème est que ce type de "spectateurs" impose un nivellement par la base qui retombe bien sûr, sur la majorité des vrais passionnés.

_________________
J'ai plusieurs casquettes à mon arc

avatar
Rick
Admin
Messages : 932
Réputation : 93
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 17
Localisation : De l'autre côté du rocher
http://forum-wrc.forumactif.com

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 19:03
@Armin a écrit:Je suis entièrement d'accord avec l'auto-responsabilisation des spectateurs.
Cependant, et il ne faut pas non plus se voiler la face, combien de fois avez-vous vu au bord des spéciales des individus qui avaient 3 ou 4 grammes dans le sang et qui faisaient n'importe quoi ?
Je n'aborde pas le sujet des parents avec une poussette, un enfant en bas âge, ceux qui viennent avec leur chien en liberté, etc...
Le gros problème est que ce type de "spectateurs" impose un nivellement par la base qui retombe bien sûr, sur la majorité des vrais passionnés.

Très juste constat!

Rallye des Cévennes inside
avatar
Ml77
Messages : 521
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 35
Localisation : Seine-et-Marne

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Ven 9 Fév - 19:35
Généralement sur un regional ou national, le matin il n'y a pas de soucis. Seul les passionnés sont présents et savent se placer correctement.
L'après-midi on a le droit aux papys et mamys, aux filles a haut talons (pratique dans les champs ),aux familles avec la poussette et les gamins qui courent partout et qui placent leur poussette au premier rang... ces gens la ont moins la connaissance du danger et vont voir une spéciale comme ils iraient voir une étape du tour de France. Et je ne parle même pas de ceux qui laisse le pack de bière par terre...
Simus
Messages : 6
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Sam 10 Fév - 12:08
@Krystof a écrit:Donc le rallye n'à pas perdu son ADN , il est juste malade , et les docteurs de la FIA administrent un mauvais traitement en voulant le soigner , pour sauver le coeur ils bousillent les reins , le foie , l'estomac et tous les autres organes vitaux qui conduiront le malade à  sa perte ...

La FIA n’est pas vraiment responsable de cet état de fait selon moi. Je pense que c’est un problème franco-français avant tout. Bon, la FIA est en France et est dirigée par des français, ça n’arrange rien... Mais si on regarde objectivement la façon dont ça se passe dans tous les pays, on constate sans mal que le problème du parcage des spectateurs trouve ses origines chez nous, depuis l’accident de Plan de la Tour.
En Allemagne aussi, ils concentrent les spectateurs, mais ça, c’est dans les gènes...
Sinon, les autres pays sont quand beaucoup plus permissifs. En Italie, et en Espagne, c’est open bar. Je n’ai pas l’impression que ce soit drastique en Amérique, tout comme dans les pays nordiques.
L’organisateur du rallye GB explique d’ailleurs vouloir faire en sorte qu’il n’y ait pas de zones interdites aux spectateurs en 2018. Chaque manches WRC se déroulent selon la ligislation en cours dans chaque pays concernés. La FIA y va de son mot, et essaye, bien entendu, de faire en sorte que le rallye soit le plus sécurisé possible. Elle fait en sorte que Turbo ne se mette pas sous les roues des WRC, mais c’est quand même chez nous, où les contraintes sont les plus lourdes. Même en Corse où c’est un peu plus libre que sur le continent, c’est devenu triste (voir dernières photos)...
Les rallyes ne sont pas en voie de disparition dans le monde, mais chez nous, en France, pays qui a inventé l’automobile.

Ci-dessous, quelques photos qui prouvent que ça n’a pas beaucoup changé dans certains pays, sauf chez nous (et je ne mets volontairement pas de photo du Turini) :

Finlande 1986 / 2017



RAC 1986 / 2017



Sardaigne 2017 / San Remo 1989



Catalunya 1996 / 2017



TDC 1992 / 2013 (regarder en bas à droite)




Dernière édition par Simus le Sam 10 Fév - 13:12, édité 2 fois
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Sam 10 Fév - 12:52
Excellents commentaires .
avatar
Armin
Messages : 559
Réputation : 84
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 60
Localisation : On The Rock

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Sam 10 Fév - 13:33
Portugal, bosse de Fafe...

1985


1995 (j'étais accrédité organisation...)


2014


2017

_________________
J'ai plusieurs casquettes à mon arc

Simus
Messages : 6
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Sam 10 Fév - 13:55
Bon exemple. On voit toujours autant de monde. Ils ont juste mis une marge de sécurité, mais qui n’est pas déconnante, et elle est surtout là pour permettre la présence des accrédités et des panneaux pubs.
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Sam 10 Fév - 14:00
Qu'est ce qui t'arrive , tu comptes faire des lives aux points stop ?

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Sam 10 Fév - 14:45
Le cas du Portugal est bien à part ... Ils ont une histoire particulière avec la sécurité.

Ceci dit, pour ce qui est de la Finlande, Suède etc., certes ils n'ont pas la même approche de la sécurité qu'en France, mais on ne peut pas dire que le placement soit très évident non plus. Leur zones public sont mieux pensées, ça ça ne fait aucun doute. Par contre quand tu ne veux pas te mettre en zone public, là tu galères comme en France ...

_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

le Lun 12 Fév - 10:12
La vérité (si je mens...) c'est qu'il faudrait une fois pour toutes integrer qu'il est NORMAL qu'il y ait des accidents , voire parfois des graves. Les Anglais marquent de partout " Racing car is dangerous" . Combien de morts à la chasse chaque année ? Et, tenez , rien qu'en 2017, sur la seule voie du Gouter au Mont Blanc : 16 morts !
Zero probleme on ne connaitra jamais. Et l'éducation faisant toujours davantage que la repression, il y a un aspect qui n'a je crois pas encore été abordé et qui est celui du comportement de plus en plus lamentable du citoyen.
A l'époque, que j'ai connue, de la plus grande affluence des spectateurs, c'est à dire les années 75-90, il y avait bien moins de gendarmes et les commissaires étaient mieux respectés et écoutés . C'est une évidence qu'avec des coups de sifflets les dpectateurs étaient prévenus et se rangaient ! Mais il y avait tant de monde qu'il y avait bien sur des problemes , c'est inévitable, etpicétou !
Contenu sponsorisé

Re: L'article de Février : le rallye a-t-il perdu son ADN ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum