Partagez
Aller en bas
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 10:20
Réputation du message : 100% (1 vote)


Beaucoup de choses à dire sur ce Suède 2018 ... 

Neuville avait-il la position de départ la plus favorable, ou a-t-il simplement battu tous les adversaires qui étaient en capacité d'aller le chercher ? 

Ogier, handicapé vendredi, puis handicapé samedi et dimanche, a-t-il visé juste en retournant le règlement en sa faveur ? 

Que penser des places de Breen et Mikkelsen qui montent sur le podium, méritées ou volées ? 


Le cas Neuville

Ah Neuville ... On le penser retombé dans ses travers un jeudi soir de janvier, quand sur la première spéciale d'un championnat qu'il était censé courir sur la longueur, il sortait sur une erreur ridicule, dans un fossé, avec pour seul excuse "il n'y avait pas de spectateurs pour nous sortir". 

Mais le belge a de la ressource, et il est toujours là où on ne l'attend pas. Après avoir entamé la remontada le vendredi matin, il se classait finalement 5ème à Monaco, un meilleur départ qu'en 2017 dira-t-on ... 

A quoi pouvez-t-on s'attendre en Suède ? Pas grand chose disaient les spécialistes ... Avec lui, ça passe ou ça casse. Bien aidé par des conditions de route très favorables le vendredi, il a su profiter du balayage pour éliminer petit à petit ses adversaires directs. 

Mais c'est bien samedi que Thierry a porté l'estocade, en mettant définitivement hors jeu Mikkelsen et Breen, le premier étant parti à la faute, le second ne supportant pas encore la pression qu'engendre la position de leader sur une épreuve WRC.

Le belge a, semble-t-il, fait la course parfaite, contrairement à 2017 où il a - peut-être, peut-être pas - perdu le championnat un samedi soir, sur un hippodrome à Karlstad. 

Qui pouvait battre Neuville dans ces conditions en 2018 ? Personne. Qui pouvait le battre à conditions de départ similaires ? Là est la question : Tanak ? Ogier ? Latvala ? Les 3 réunis ? Chacun se fera sa propre opinion.


Ogier, fin calculateur.

L'ordre des départs en championnat du monde des rallyes a évolué en mieux en 2017. Le leader au championnat ne balaie plus que le vendredi. En Suède, le balayage - qui handicape le premier pilote à s'élancer sur la piste, celui-ci devant dépoussiérer la chaussée de la pellicule de neige fraiche - joue généralement un rôle moindre que sur les manches terre comme le Mexique ou l'Australie. 

Cette année, conditions exceptionnelles, balayage exceptionnel. Une météo idéale pour les spectateurs, catastrophiques pour les héros du Monte Carlo. 

Ogier, Tanak et Latvala, voilà le podium de l'épreuve monégasque courue il y a environ un mois, connue pour être la plus redoutée des pilotes, et s'apparentant davantage à de la survie qu'à du rallye à proprement parler. 

Tous ont souffert, et ont été récompensés pour leur course parfaite par une place sur un podium très convoité. 

Tout ça pour quoi ? Pour se retrouver à jouer les dernières places sur la manche suivante ? Ou est l'équité sportive ? Pourrait-on envisager un seul instant, de faire lancer le match PSG - Real Madrid au retour avec 2-0 pour le PSG ? 

Certains diront, "Samedi matin, Ogier est parti dernier et a bien su profiter de la chaussée totalement déneigée par Breen et les autres concurrents avant lui". "Chacun son tour". Certes, mais Ogier était déjà en tête à ce moment de la course. Il ne se battait plus qu'avec Tanak, qui partait juste devant lui. La course était déjà figée, et les premiers concurrents qui passaient le chasse neige ne jouaient plus rien au général. 

Comment réagir alors, au fait que le gapençais ait utilisé le règlement en sa faveur, et soit parti à la fin des WRC dimanche midi ? 

Déjà, première constatation : Ogier a prouvé qu'il avait le niveau pour se battre aux avants postes ce week-end. Et que sa contre performance est uniquement due à sa position de départ, si certains en doutaient encore. 

Ensuite, utiliser le règlement pour gagner n'est pas condamnable. Ou alors il faut changer le règlement et l'interdire explicitement. Tout ce qui n'est pas prohibé doit être, dans le silence des textes, considéré comme admis. Et l'organisation ne s'y est pas trompée, en créditant Ogier des points auxquels il avait droit. 


Le podium volé de Breen et Mikkelsen ? 

Tout le monde se pose cette question : que fait Breen en deuxième position du rallye de Suède ? Est-il à sa place ? Beaucoup pensent que non. Mais au final, si Ogier utilise le règlement pour marquer des points, pourquoi ceux qui en bénéficient de plein droit devraient ralentir ? 

Le cas de Mikkelsen est légèrement différent. On sait le norvégien très à l'aise sur les pistes rapides suédoises, il nous l'a prouvé plusieurs années.Mettez le à un volant WRC pendant quelques courses supplémentaires, et il est même capable de battre Neuville sur cette manche. Attention à lui en 2019.

Outre le podium, que penser des autres pilotes ? 

Evans très décevant. Son ordre de départ devait le placer idéalement pour jouer, sinon la gagne, au moins le podium. Il finit bon dernier des WRC, ce qui n'est pas admissible pour un pilote officiel. Ses performances 2017 étaient-elles en grande partie dues aux pneus Dmack ? Et si sa 2ème place en Argentine et sa victoire au Wales masquaient le fait qu'il n'est au final qu'un pilote moyen, ayant déjà atteint le maximum de ce qu'il puisse faire ? La réponse très vite. Au Mexique, plus d'excuses pour performer en partant d'où il va partir. En Corse, retour des Michelin pour faire une place à la hauteur de son talent sur asphalte. 

Suninen ? Prometteur dira-t-on. Une belle réaction à l'arrivée du rallye, où il déclare être bien conscient qu'avec sa position de départ, il pouvait espérer mieux. Néanmoins, pas de grosse erreur, pas de sortie, une course attentiste, mais il vaut mieux être attentiste et marquer des points, plutôt que de vouloir jouer au cador. Les choix stratégiques de Malcolm Wilson semblent encore une fois payant, puisque de tous les pilotes dont il disposait pour équiper sa 3ème voiture en 2018, c'est bien le finlandais qui tient la barre loin devant notre protégé français Eric Camilli, qui ne semble malheureusement plus du tout en mesure de rivaliser. 

Meeke ? Ne le jugeons pas trop vite. Il a fait une erreur, mais une erreur qui pour moi n'est pas synonyme de rechute après son bon Monte Carlo. Lappi, Mikkelsen, Tanak, Evans, ont fait des erreurs également. Ils s'en sont tous sortis. Manque de bol pour Meeke, il reste coincé un paquet de temps et endommage la méca. Attention à lui au Mexique quand même. 

Ostberg, mine de rien, s'est bien montré avec une auto qu'il découvrait. J'aimerais le voir davantage avec la C3 qu'avec la Fiesta, dont on a bien compris qu'elle ne lui allait pas. 

Paddon ne peut pas être jugé sur cette épreuve. Il faut attendre la suivante. Il fait une performance normale pour un retour à la compétition.

_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 11:42
Une chose est certaine c'est qu'aucune place n'est volée, les pilotes tous autant qu'ils sont ne sont pas responsables de la bêtise de la FIA et les accuser de quoique ce soit serait un immense manque de respect envers des mecs qui prennent des risques et qui nous régalent sur chaque épreuve, alors oui on peut dire que c'est dommage, qu'untel aurait plus mérité qu'un autre , mais dire qu'une place est volée non ...

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 12:25
Aucune place volée , fallait se cracher dans les mains partout et tout le temps . Cela a parfois été une loterie : Tanak/Meeke ca peut passer ! Mikkelsen en fait une qui lui coute 15 sec. , aprés il s'est "contenté" d'en eviter une seconde. J'en vois pas un qui a " joué en dessous" .
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 12:28
Bon ! à present "road to Mexico " et on va y retrouver trés bien placé au départ un certain Loeb. Et ca va bientot faire ouvrir la boite à debiter les conneries ...
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 12:33
Réputation du message : 100% (1 vote)
Va y avoir des tendinites
Mais là aussi Loeb n'y est pour rien ...

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 12:42
Meeke je crois que dorénavant je l'exclurai systématiquement de mes pronostics , comme je faisais jadis avec Kubica

Ne le prenez pas comme une critique mais plutôt comme une stratégie.

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 12:54
Je l'avais meme pas calculé , et au Mexique je pense pas qu'il aie la barraka de l'an dernier !
avatar
sebenfer
Messages : 211
Réputation : 19
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 41
Localisation : 07, 60, 93
http://www.sebvernet.eu

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 13:57
Perso, j'ai décroché à l'ES 4. Une telle parodie en plein JO, le choix a vite été fait.

Neuville gagne mais on ne peut en tirer aucun enseignement tant ceux qui pouvaient réellement lui contester la victoire ont été mis hors jeu par le règlement.

Je ne suis pas très optimiste pour le Mexique où Neuville et Ogier vont se retrouver... hors jeu et où on a toutes les chances d'assister à un cavalier seul du duo Loeb/Meeke peut-être arbitré par Tänak.
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 15:37
Réputation du message : 100% (1 vote)
Et Mikkelsen qui part bien placé et a toujours été vite sur ce terrain quand il detruisait pas la Polo.
avatar
sebenfer
Messages : 211
Réputation : 19
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 41
Localisation : 07, 60, 93
http://www.sebvernet.eu

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 15:54
C'est vrai que Mikkelsen pourrait s'y mêler.
avatar
Mako
Messages : 596
Réputation : 100
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 65
Localisation : F-WRC

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 15:58
Réputation du message : 100% (1 vote)
En tous cas il a l'air parti pour faire ce à quoi y s'est engagé : marquer des points pour Hyundai , avec plus de reussite que Sordo et Paddon.
avatar
RP14
Messages : 78
Réputation : 11
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 41
Localisation : VOIRON

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 22:51
Je peux vous dire un truc, ça fait du bien de revenir sur ce forum... C'est comme une île paradisiaque, mais je ne sais pas pourquoi il faut que je continue à aller traîner de temps à autres dans les pires zones de non-droit que sont parfois RS ou même le forum des articles WRC d'Eurosport où à la moindre occasion des parasites reviennent s'incruster. Enfin sur Eurosport on est encore un petit noyau dur d'habitués ce qui entretient la plupart du temps une bonne ambiance.
Globalement assez d'accord avec l'ensemble des coms ci-dessus, et merci Turbo pour cette très bonne analyse qui lance bien le débat, tu es la voiture balayeuse que certains auraient tant aimé voir s'élancer devant eux ce week-end en Suède!

Je pense qu'avec les chutes de neige dans la nuit de jeudi à vendredi, le rallye historique et ses deux roues motrices qui te refont un chantier à nettoyer avant les 2èmes boucles on peut difficilement faire pires comme conditions désavantageuses pour ceux qui partaient 1-2-3... Et puis il y a eu le premier passage dans Vargasen (la dernière du samedi matin) où subitement on eu un classement à la régulière dans cette ES, c'est la spéciale où il y a Colin Crest et je n'en démordrai pas, elle a certainement été balayée dans les heures qui ont précédé le rallye par des fans qui voulaient aller voir l'endroit et peut-être aussi par des autos qui envoyaient un peu pour fournir leur dose d'adrénaline aux VIP... Du coup c'est encore pire, forcément on eu droit à des: "Je vous l'avais bien dit que c'était pas une question de balayage" en toute bonne foi évidemment!!!

Ce qui est rassurant c'est que le Monte-Carlo est sans doute le rallye le plus prestigieux, du moins un rallye que tous les pilotes veulent accrocher à leur palmarès, donc heureusement en janvier 2019 on n'assistera pas à un concours de lenteur entre des mecs qui ne veulent surtout pas ouvrir en Suède... Enfin on ne sait jamais, la FIA pourrait aussi avoir l'idée de génie de modifier la règle de l'ordre de départ pour la saison prochaine, enfin juste avec 2 ans de retard par rapport au timing idéal!


Dernière édition par RP14 le Lun 19 Fév - 23:16, édité 2 fois
avatar
RP14
Messages : 78
Réputation : 11
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 41
Localisation : VOIRON

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 23:12
Réputation du message : 100% (1 vote)
D'ailleurs si on prend cette ES11, à mon avis on a une petite idée de ce qu'aurait pu donner un rallye disputé dans des conditions équitables:

1-Neuville 2-Tänak 3-Ogier 4-Breen 5-Mikkelsen 6-Meeke 7-Ostberg 8-Paddon 9-Lappi 10-Latvala 11-Evans 12-Suninen

Après il y a Latvala qui n'est pas là où il devrait être, faut dire que c'était que son 70ème passage dans ce secteur, c'est sans doute pour ça qu'il a essayé de passer le 1er virage en 5ème et qu'il a fait une petite excursion hors-piste!!! Bon, Latvala quoi! Et Lappi aussi, il pourrait être plus haut, il fait des fautes mais des fautes d'attaque, il a encore une sacrée marge de progression sachant que c'était sa 1ère participation à ce rallye avec une WRC.
Concernant Breen il a quand même fait une belle perf, sa 2ème place est loin d'être imméritée. Le vendredi il a un moins bon ordre de passage que Ostberg et il termine juste devant, et le samedi il est toujours là alors qu'Ostberg redescend petit à petit dans le classement.
Après Neuville, logique qu'il fasse la différence par rapport à Breen. Par rapport à Mikkelsen, Neuville a plus de marge, donc logique que Mikkelsen s'élimine tout seul de la bagarre pour la victoire avec quelques petites erreurs.
Tänak, Ogier et Latvala ont fait ce qu'ils ont pu, mais clairement ils n'ont pas fait le même rallye que les autres! Concernant Ogier et surtout la Fiesta on verra au Mexique si l'auto sera dans le coup par rapport à la concurrence, certains semblent émettre des doutes à ce sujet.
avatar
sebenfer
Messages : 211
Réputation : 19
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 41
Localisation : 07, 60, 93
http://www.sebvernet.eu

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Lun 19 Fév - 23:32
Ca va être plus dur cette année d'estimer le niveau de perf de la Fiesta. Tänak faisait un second point de repère qu'Evans est encore loin de pouvoir assumer. La Fiesta, au Montecarl', elle envoyait, il n'y a pas de raison qu'elle n'envoie pas ailleurs... à conditions de routes égales.
avatar
Turbo
Messages : 394
Réputation : 41
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Lyon

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Mar 20 Fév - 9:14
Les perfs de la Fiesta sont au rendez-vous je pense. Il reste peut-être l'inconnue de l'altitude ... A voir comme ça va se passer.

Ce qui va être très intéressant également, c'est de comparer le vendredi la perf entre Neuville et Ogier. Je me fais l'avocat du diable, mais admettons que Neuville claque des scratch vendredi matin, ça sentirait pas bon pour Ogier, et ça donnerait encore du grain à moudre à tous les pseudo experts "vous avez vu même sans balayer Ogier se fait rentrer"

_________________
Spectateur qui met en danger l'avenir des rallyes
Krystof
Messages : 853
Réputation : 93
Date d'inscription : 06/01/2018

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

le Mar 20 Fév - 9:33
Je ne voudrais pas porter la poisse à Neuville , mais il y a quelques années quand Latvala était la principale menace pour Ogier et qu'il sortait victorieux d'une manche , il se sortait systématiquement dans la suivante victime d'un excès d'optimisme ou de la pression du second ...
Perso je ne le vois pas rallier l'arrivée avec toutes ses roues ...

_________________
Levée de fonds #eWRCsupport
Pour continuer à faire vivre leur projet, ils ont besoin de votre soutien ... Plus d'informations   https://www.ewrc-results.com/donate/
Contenu sponsorisé

Re: Rallye de Suède 2018 - L'analyse

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum